Forum en cours de réouverture, suite à un hiatus.

Partagez | 
 

 POSTES VACANTS▲ « les bérurier noir »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
« Love is all and love is everyone »

→ MESSAGES : 158


Passeport
→ DISPONIBILITÉ RP:
→ CITATION:

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: POSTES VACANTS▲ « les bérurier noir »   Ven 17 Aoû - 7:41

Les Postes Vacants
« Peins-moi un mouton »


« Les Bérurier Noir et leur utopique lutte, leur bataille contre des moulins à vent, leurs principes et leur engagement, leur violence et leur radicalisme. C'est ici. »
Libre Réservé Pris.

Jazzlyn Hurricane Durden ▬ Helena Bonham Carter.
Augustin J. Thomas ▬ Alban Blondiaux.
Béatrice Jolicoeur ▬ Agyness Deyn.
Max Gylles Molière ▬ Micky Ayoub.
Juno « Oliver » Twist ▬ Freja Beha Erichsen.
Vaillant L'espérance ▬ Cole Mohr.




Dernière édition par Le Gourou le Ven 6 Déc - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Love is all and love is everyone »

→ MESSAGES : 158


Passeport
→ DISPONIBILITÉ RP:
→ CITATION:

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: POSTES VACANTS▲ « les bérurier noir »   Lun 27 Aoû - 23:55

« La lucidité est un exil construit, une porte de secours, le vestiaire de l'intelligence. C'en est aussi une maladie qui nous mène à la solitude - Léo Ferré »

© MAD HATTER.
Nom Complet / Jazzlyn Hurricane Durden.
Âge / Vingt-Huit ans.
Date de Naissance / 14/11/1970
Lieu de Naissance / Le Havre, France.
Localisation / Paris, France.
Profession ou Études / Photographe et journaliste indépendante.
Situation Financière / Moyenne.
Orientation Sexuelle / Bisexuelle, tendance hétérosexuelle.
Statut Social / Célibataire.
Groupe / Bérurier Noir.
Échappatoire / Les Fouineurs.
Avatar / Helena Bonham Carter.

Précisions du Créateur / Personnage non-négociable, excepté la situation financière et l'orientation sexuelle. Bon niveau de rp requis. C'est un personnage relativement important puisqu'elle est la sœur du leader des Bérurier Noir.
Histoire
Petite soeur de Cyriac « Walkyrie » Durden, elle a su rester plus discrète, sans pour autant être moins dangereuse. Elle est douée de talents de comédienne particulièrement développés et n'hésite aucunement à mettre son corps au service de son métier: Elle veut la vérité. Ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle était toute jeune, et elle a été envoyée en orphelinat. Depuis toujours, elle est l'ombre de son frère, son assistante, sa confidente et sa plus fidèle alliée. Même quand ils furent séparés pour être envoyés dans des familles d'accueil différentes. Quand son frère a tué le meurtrier de leurs parents, elle l'a aidé, sans laisser de traces. Quand il a fait de la prison, elle lui amenait ce qu'elle pouvait et venait le voir deux fois par semaine. Quand il a prit le chemin du journalisme, elle a travaillée en binôme avec lui en étant sa photographe attitrée. Et puis elle a finit par s'émanciper un peu quand ils ont découverts le Wasteland. Et pourtant, elle reste le bras droit de Cyriac dans cette révolution: il reste discret, car il risque gros à lever une « armée » face au Gourou, et elle est l'intermédiaire entre les deux. Elle n'est pas heureuse, mais elle fait semblant. Elle s'accroche à son frère pour une raison inconnue, mais elle s'y accroche fort. Elle semble perdre les pédales parfois, et peu s'énerver pour un rien, mais au fond, elle est terriblement engagée, et elle mourrait pour la cause et pour son frère. Elle le considère un peu comme son père, semble-t-il.
Liens
Cyriac « Walkyrie » Durden  / ft. malcolm mcdowell
Petite sœur et grand frère, ces deux-là étaient inséparables, dès la naissance de Jazzlyn. Malgré leur séparation, après la mort de leurs parents, ils se voyaient toujours faisaient le mur, sortaient la nuit, juste pour se voir. Ils s'aiment énormément, même s'il leur arrive de se chamailler un peu. Il semblerait que Jazz, après la perte de ses deux parents, ai vu Cyriac comme leur remplaçant. Et il faut dire qu'il s'est, depuis toujours, très bien occupé d'elle. Il l'embarque toujours avec lui, parce qu'il lui porte une grande confiance. Elle, elle l'admire. Elle suit ses pas. Et elle veut qu'il soit fier d'elle. Leur amour est particulièrement fort, et ils comptent bien tout affronter ensemble.
Hunter Ernest Jobs  / ft. bill nighy
Jobs fut le professeur de philosophie de Jazzlyn, à l'université, quand il enseigna en France. Elle s'est faite remarquer dès le début, avec ses idées radicales et extrêmement argumentées. Brillante, elle l'étonne toujours aujourd'hui. Ils ont gardé contact, principalement par lettres, et, lorsque l'un d'entre eux est en déplacement dans la ville de l'autre, ils logent généralement chez lui. Ils s'apprécient énormément, et chacun a une estime et un respect phénoménales pour l'autre. Ils parlent énormément, de tout, de rien, et les quelques années de correspondance continue entre eux ont fait qu'ils se connaissent surement mieux que personne. Il leur est arrivé de se disputer pour deux trois broutilles, mais ils finissent toujours par se calmer.
Béatrice Jolicoeur  / ft. agyness deyn
Depuis qu'elles se sont rencontrées, Jazzlyn considère Béatrice comme sa protégée. Elle ne permettrait pas qu'il lui arrive quoique ce soit, et dès lors qu'on s'attaque à Béa, Jazz entre dans une rage noir et dévastatrice. La nature de leur lien est relativement ambigu, tout ce qu'il y a à savoir, c'est qu'on ne peut s'attaquer à l'une sans avoir la riposte de l'autre. Elles s'entraident pour tout, et particulièrement pour trouver des idées d'articles, des contacts, des journaux où publier, puisqu'elles sont toutes deux journalistes. Elles parlent parfois de créer leur propre journal, un jour, rien qu'à elles. Terriblement engagées, elles font les 400 coups toutes les deux, et leur imagination n'a d'égale que leur courage.


Dernière édition par Le Gourou le Ven 6 Déc - 18:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Love is all and love is everyone »

→ MESSAGES : 158


Passeport
→ DISPONIBILITÉ RP:
→ CITATION:

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: POSTES VACANTS▲ « les bérurier noir »   Lun 27 Aoû - 23:56

«Attention, attention, chu comme un animal Pu capable de définir ni le bien ni le mal Chu fini, chu fini je l'sais trop La ville est trop immense et ma tête est trop sale ▬ Les Colocs »

© neobelzebuth.
Nom Complet / Augustin Jared Thomas
Âge / 20 ans
Date de Naissance / 12/12/1978
Lieu de Naissance / York, UK
Localisation / Londres, UK
Profession ou Études / Barmaid, Boxer amateur
Situation Financière / Moyenne
Orientation Sexuelle / Homosexuel très refoulé.
Statut Social / Célib'
Groupe / Bérurier Noir
Échappatoire / Les Vicieux
Avatar / Alban Blondiaux

Précisions du Créateur / Personnage non-négociable, excepté pour l'avatar, mais il faut l'acceptation du staff. Bon niveau de rp requis.
Histoire
Elle est pas bonne, la vie? Elle est pas propre, la vie? Conneries, ouais. Augustin, il s'est fait marcher sur la gueule à peine avait-il quitter le confort du ventre de sa mère « Faut que tu sorte, bâtard, les mecs aiment pas se payer une pute engrossée. » Alors, il est sorti. Il est sorti, et enroulé dans des draps salis par le sperme, le sang et le lubrifiant, il a grandi.  L'assistance sociale? Il a jamais connu. Le môme, il a grandi comme si, il a grandi comme ça. Il a vu des hommes dans la couche de sa mère, et il a compris que la vie, c'était ça. Alors, dés qu'il a eu l'âge de se rendre compte qu'il pouvait lever haut dans ses pantalons aussi, il a fait comme les autres, et il est allé voir les filles. Sa mère, on la frappait. Alors, il a frapper les femmes. Il les frappe toujours. Elles crient, elles aiment ça. Alors il rit, et il continue. Dés qu'il a eu assez de couille pour foutre le camp, il l'a fait. Il s'est pris un p'tit boulot de barmaid dans un bar bidon, et il a continuer de coucher avec des femmes, et à les frapper. Et il a commencé à se poser des questions. Ses yeux ont commencés à loucher vers les hommes, alors il a bu encore plus, et il a découvert Wasteland. Il a bu et il a frapper encore plus les femmes, il a fait sa loi dans un monde qui existe que dans sa tête, selon lui. Son monde de saoulons. Là bas, il couche avec des hommes, parce qu'au final, ce n'est que du rêve. Mais quand il ouvre de nouveau les yeux, il rage, et il va à la boxe. Et il frappe des hommes pour leur belle gueule, pour leur cul et pour leurs couilles. Il frappe des hommes parce qu'il les aime et les méprise. Il frappe les femmes parce qu'elles sont fades et sans mérites, incapable de le combler totalement.  
Liens
Lane Erwann Eastwood  / ft. joseph gordon-levitt
Entre Lane et Augustin, c’est une histoire qui ne naitra surement jamais. Rencontré tout d’abord lors qu’un match de boxe à Birmingham il y a quelques années, les deux hommes se sont tapés dans l’œil. Détail minime ; Augustin se considère comme un hétéro et il y croit dur comme fer. Un refus de sa part a été fait, et depuis, ils se contentent donc d’être ami. Pourtant, il ne faut pas croire que les choses s’arrêtent là. La pensée a beau être forte, l’envie est toujours présente. Les deux amis ont donc des gestes très affectueux l’un envers l’autre, certainement trop, mais si Augustin  ne veut tout simplement pas être attiré par un homme, Lane ne veut pas rompre leur promesse, de son côté. Mais l’envie…comment y résister?
Juno « Oliver » Twist  / ft. freja beha erichsen
La première fois que Juno a vu Augustin sur le ring, elle n'a pas été capable d'en détacher son regard, jusqu'à ce que le boxeur ait mis au tapis son adversaire. Et puis elle est revenue le voir se battre de nombreuses fois, en restant dans l'ombre, discrète, silencieuse. Ses poings qui cognaient, sa haine qui se dégageait, sa violence et son agressivité libératrices... Un jour, Juno lui a parlé, enfin. Il a très bien réagit, et ils ont discutés longtemps, et le lendemain idem, tout comme les semaines qui suivirent. Ils devinrent amis, relativement proches. Et puis... Twist s'aperçut de l'homosexualité refoulée d'Augustin. Elle s'est alors mis en tête de lui faire avouer, et accepter, qu'il est « différent ». Elle veut le rendre heureux.
Timothy Nash Tempel / ft. Oliver Sykes
C’était un soir comme ça, dans un bar. Comme à son habitude, Augustin était en train de boire à oublier, prévoyant certainement finir dans le lit d’un mec et ne plus s’en souvenir le lendemain matin. Ce soir-là, Timothy est montré sur scène. Ce soir-là, Timothy a capté le regard d’Augustin, et Augustin a capté sa voix. Le boxeur lui a finalement payé un verre et de fil en aiguilles, ils ont finis dans le même lit. Au réveil, la crise d’Augustin était à prévoir mais pourtant, ça n’a pas stoppé Timothy. Une étrange amitié les relie depuis et si Augustin semble sans cesse pouvoir rompre contact, il ne peut s’empêcher de l’appeler quand il se trouve dans le pétrin ou lorsqu’il a besoin de parler.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Love is all and love is everyone »

→ MESSAGES : 158


Passeport
→ DISPONIBILITÉ RP:
→ CITATION:

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: POSTES VACANTS▲ « les bérurier noir »   Lun 27 Aoû - 23:56

« la vie, j'lui crache à la gueule »

© FoX.
Nom Complet / Béatrice Jolicoeur
Âge / 18 ans
Date de Naissance / 08/03/1980
Lieu de Naissance / Liège, Belgique
Localisation / Paris, France
Profession ou Études / Photographe amateur, elle travaille dans un petit journal à faible revenu
Situation Financière / Survie à la vie tant bien que mal.
Orientation Sexuelle /  Bisexuelle
Statut Social / Volage, incapable de toute attache
Groupe / Bérurier Noir
Échappatoire / Les fouineurs
Avatar / Agyness Deyn

Précisions du Créateur / L'avatar est négociable, mais il faut l'approbation du staff. Niveau correcte requis. L'histoire est négociable sur certains points, sauf les plus importants. Pour toutes questions, demandez au staff.
Histoire
Le monde est une salope, c'est bien connu. Papa a fiché le camp avant même que t'es des ongles sur le bout des doigts, dans le ventre de maman. Maman, elle a jamais eu vraiment de chance. Faut croire que quelque part, c'est de famille. Mais après quelques années, alors que t'étais toujours sur ses talons, elle s'est trouvé un mec. Un chouette type avec une jolie gueule, des beaux yeux et de l'argent dans les poches. Tu l'as aimé, un peu. Avec l'innocence d'un enfant, tu l'as vu comme un prince. Mais les prince, ils ne se glissent pas dans les chambres des petites filles, la nuit. Les princes, ils sont gentils. Ils ne mettent pas une main sur la bouche des princesses pour ne pas qu'elles crient. Tu te dis pire qu'une tempête, d'un orage. On ne te voit pas arrivé. Tu es discrète, bien à ta place... mais quand tu choisis d’apparaître, il vaut mieux avoir une ceinture de sécurité. Tu cris, tu frappes, tu mords. Toute cette rage, cette colère qui sommeille en toi, elle sort brusquement. Un jour, comme ça, t'en as eu marre de ses mains contre ton corps, et t'as foutu le camp. Sans rien, sauf ton appareil photo. Tu vis à Paris, depuis. Sous un faux nom, tu vis ta vie au jour le jour. Tu travaille dans un petit journal qui prend parfois tes photos, quand elles sont sympa. Tu vis avec peu... mais tout ce que tu veux, tout ce que tu attends, c'est de retrouver à cet entrepôt dans les quartiers industriels. Cet entrepôt qui te permet de t'envoler, et de faire ta loi. D'être toi, et  de faire un doigt d'honneur à tout ceux, à tout ces cons qui oseront te toucher. Peace&Love? Des contes de fée pour les enfants, ouais. Conneries.
Liens
Jazzlyn Hurricane Durden.   / ft. Helena Bonham Carter
Depuis qu'elles se sont rencontrées, Jazzlyn considère Béatrice comme sa protégée. Elle ne permettrait pas qu'il lui arrive quoique ce soit, et dès lors qu'on s'attaque à Béa, Jazz entre dans une rage noir et dévastatrice. La nature de leur lien est relativement ambigu, tout ce qu'il y a à savoir, c'est qu'on ne peut s'attaquer à l'une sans avoir la riposte de l'autre. Elles s'entraident pour tout, et particulièrement pour trouver des idées d'articles, des contacts, des journaux où publier, puisqu'elles sont toutes deux journalistes. Elles parlent parfois de créer leur propre journal, un jour, rien qu'à elles. Terriblement engagées, elles font les 400 coups toutes les deux, et leur imagination n'a d'égale que leur courage.
Kassandre Kosloff  / ft. Sky Ferreira
« Hé, regarde ici » Le regard de Kassandre se tourne, surpris, et un clic retentit. Un sourire se forme sur les lèvres de Béatrice. Entre les deux jeunes femmes, il n’y a pas d’histoire. Ce n’est peut-être qu’une histoire de photographie, au final. Béatrice rêve du corps de Kassandre, de pouvoir le toucher et de la faire sienne pour une simple nuit. Kassandre quant à elle rêve d’avoir la même liberté que Béatrice. Une chose est certaine; Quand Béatrice souhaite quelque chose, elle ne laisse pas tomber, elle s’accroche.
Joachim Frederick Lloyd  / ft. Matthew Gray-Gubler
Une fois, Béatrice a eu la chance d’être exposée. Certes c’était dans une petite galerie dans un quartier plutôt malfamé en fait, mais le plaisir de voir ses photographies les plus personnelles sur un mur lui suffisait. Fan d’art et de photographie, Joachim est venu voir l’exposition. Il a tout de suite été touché par les divers sentiments qu’on pouvait lire dans les photographies de Béatrice. Depuis lors, les deux Parisien se voient régulièrement pour parler d’art.  


Dernière édition par Le Gourou le Ven 6 Déc - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Love is all and love is everyone »

→ MESSAGES : 158


Passeport
→ DISPONIBILITÉ RP:
→ CITATION:

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: POSTES VACANTS▲ « les bérurier noir »   Lun 27 Aoû - 23:56

« Dans une contestation ne te laisse pas gagner par la colère, elle t’enlève une partie de ta force, et te livre désarmé à ton ennemi - proverbe algérien »

© POLTERGEIST.
Nom Complet / Max Gylles Molière.
Âge / Vingt-Deux ans.
Date de Naissance / 19/11/1976.
Lieu de Naissance / Paris, France.
Localisation / Londres, UK.
Profession ou Études / Étudiant, dealer.
Situation Financière / Précaire.
Orientation Sexuelle / Pansexuel.
Statut Social / Célibataire nymphomane.
Groupe / Bérurier Noir.
Échappatoire / Les Vicieux.
Avatar / Micky Ayoub (négociable).

Précisions du Créateur / Personnage négociable, excepté les grands points de l'histoire. Contacter Maksim D. M.-Abhainn pour toute réclamation. Niveau de rp correct requis. Micky Ayoub, je l'aime. C'est pas pour rien que ce personnage est le meilleur ami-plan cul du mien!
Histoire
Jeune français venu en Angleterre pour son admiration pour les punks, il fut déçu de voir la déchéance de ce mouvement. Il a vécu avec sa mère jusqu'à ses dix-neuf ans, âge auquel il a quitté la maison pour aller rejoindre son correspondant Londonien avec qui il loge depuis. Il n'a jamais connu son père, et en a toujours souffert sans pour autant l'avouer à son entourage. Considéré comme le clown de service, il est plein d'humour et talentueux en musique et en dessin, mais, encore une fois, il s'en cache plutôt bien. Il est du genre à dénoncer un peu tout et n'importe quoi, il a le sang chaud, et il se fourre dans les pires histoires en permanence. Pourtant, il a une chance incroyable et il s'en sort toujours d'une manière ou d'une autre. Il a fait plusieurs petits boulots, jusqu'à décréter que c'était chiant de travailler... Alors, il s'est reconverti dans le deal, et depuis, il désert tout le quartier en marijuana. Il vend parfois plus fort, mais assez rarement tout de même. Il est fan des bérurier noirs, le groupe de musique, et fais parfois le bassiste-chanteur dans de petits clubs perdus. Depuis qu'il connait le Wasteland, il ne rêve que d'une chose: créer son idéal. Il veut l'anarchisme, il veut le rêve des bérus appliqué à un monde, qu'il soit réel ou non. Il y entre souvent par le sexe, lorsqu'il a un orgasme. C'est pourquoi il peut s'évanouir en plein milieu de l'acte. Orphelin de père et fils unique, il a beau paraitre heureux et sans remords, il a honte d'avoir abandonné sa mère, seule, en France, et de consacrer sa pauvre vie à vendre du shit et à faire semblant d'étudier quelque chose qu'il n'aime pas.
Liens
A. Taz D.-Valléliàn  / ft. yuri pleskun
Ex-correspondants, meilleurs amis, colocataires, ces deux gamins font les quatre cents coups depuis toujours. Ils sont très proches, et beaucoup pensent même qu'ils entretiennent une relation amoureuse ou sexuelle, ce qui est faux. Ils se bondissent dessus, se câlinent, font des jeux à la cons : de vrais enfants. Ils vivent ensemble depuis trois ans, maintenant, et n'ont jamais rencontré de problèmes. Toujours là l'un pour l'autre, ils n'hésitent pas à risquer gros pour aider leur ami. Méfiez-vous en entrant dans leur appartement: ils s'installent des pièges entre eux, des trucs de farces et attrapes, histoire de rire un peu.
Vaillant L'Espérance  / ft. cole mohr
De vieux copains séparés par les aléas de la vie: Paris, c'est grand, mais quand on croise toujours la même personne partout où on va, on commence à s'interroger... Ils se sont connus au milieu d'une bagarre entre les collège de l'un et de l'autre. Leur premier contact? Un poing dans ta gueule et mon pied dans ton ventre. Ils sont devenues potos, bien sûr. Et puis, ils ont passés une grande partie de leur adolescence à expérimenter des tonnes de choses ensemble. Leur première relation homosexuelle, par exemple, c'était ensemble. Mais Max a quitté Paris et ils ne se sont pas revu pendant un moment... Jusqu'à ce qu'ils se croisent dans le Wasteland: Depuis, l'un vient souvent loger chez l'autre, et l'inverse est aussi vrai. Ça permet à Max de revoir Paris, à Vaillant de découvrir Londres, et aux deux de prendre leur pied dans un même lit, sans stress, sans gêne, et sans bagarre.
Aksel Ethan Van Hensis  / ft. pete doherty
Ils ne semblent pas s'apprécier plus que ça, au premier regard. Aksel est un junkie, et Max le considère comme un « cas désespéré », impossible à sauver. Alors il lui vend sa came, sans remord, parce qu'il sait que, si ce n'est pas lui, ça peut être n'importe qui d'autre, et que sa drogue est plus saine que celle qu'on peut trouver dans certaines rues. Au moins, il le garde à l'abri d'une overdose, en quelques sortes. Max a un peu pitié d'Aksel, tandis qu'Aksel, en bon drogué, voit Max comme son sauveur, parce qu'il possède la force, il possède la divine substance, celle qui le fera tenir jusqu'au lendemain. Depuis peu, Max fait crédit à Aksel, tout en sachant bien qu'il ne verra jamais son argent mais... C'est ainsi. Peut-être qu'ils finissent par s'apprécier, en fin de compte.


Dernière édition par Le Gourou le Ven 6 Déc - 18:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Love is all and love is everyone »

→ MESSAGES : 158


Passeport
→ DISPONIBILITÉ RP:
→ CITATION:

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: POSTES VACANTS▲ « les bérurier noir »   Lun 27 Aoû - 23:57

« L'enfant naturel, l'orphelin est malheureux et je le plains, mais, du moins, il n'est pas tenu au respect d'un père inconnu - George Brassens »

© BABINE.
Nom Complet / Juno « Oliver » Twist.
Âge / Vingt-Quatre ans.
Date de Naissance / 10/07/1974.
Lieu de Naissance / Bernay, France.
Localisation / Londres, UK.
Profession ou Études / Étudiante, au choix.
Situation Financière / Changeante.
Orientation Sexuelle / Bisexuelle, tendance homosexuelle.
Statut Social / Célibataire
Groupe / Bérurier Noir.
Échappatoire / Les Mysthiques.
Avatar / Freja Beha Erichsen.

Précisions du Créateur / Personnage négociable, excepté les grands points de l'histoire. Aucun niveau de rp requis. Comme vous pouvez le voir, l'histoire est très libre, en fin de compte, seule sa fugue est à garder.
Histoire
Vivre libre ou mourir. Je refuse de rester ici. Je ne peux pas en supporter d'avantage, je dois fuir. Un père alcoolique, une mère battue... Je dois fuguer. Si je reste, je suis foutu. Mais si je pars... Je suis foutu aussi. Qu'est-ce qu'une gamine de quatorze ans pourra faire, une fois perdue dans le monde hostile des adultes? Bordel! Pourquoi a-t-il fallu que papa engrosse maman si c'était pour ensuite la battre presque à mort et cogner sur son gosse? Je ne peux plus rester ici... Mais, maman? Rien à faire, je dois sauver ma peau, puisque la sienne est déjà perdue. Du haut de mes quatorze ans, je me vois faire mes bagages mécaniquement, comme si mon esprit avait quitté mon corps. Une seule règle: la liberté. Un seul but: fuir le plus loin possible. Mon œil au beurre noir pleure. Les cris de ma mère et les beuglements de mon père parviennent jusqu'à ma petite chambre sous l'escalier. Mais je ne pleure pas pour elle. Je pleure de joie. Enfin, je n'aurais plus à supporter ces séances quotidiennes de boxe dont ma mère et moi sommes les victimes permanentes. Je vais pouvoir vivre loin d'ici, loin de mon bourreau, loin de mon soi-disant chez-moi. Je quitte Bernay, c'est bon. Tout est fini. Je refuse d'être Marguerite Juno Twist, dorénavant, je suis Juno « Oliver » Twist, orpheline de père dès sa naissance, puis amputée de sa mère durant son adolescence. Il fait nuit, mais je cours avec assurance, comme si la route était éclairée de la plus puissante lumière. Je cours parce que j'ai peur, peur que mon père ne me rattrape, qu'il ne me retrouve. Une voiture arrive, je saute dans un fourré. Je sens mes jambe égratignées, mais dès les phares éloignés, je reprends ma course effrénée. Peu importe que je n'ai ni argent ni travail, je me débrouillerai toujours mieux qu'à la maison. Je sens la liberté qui m'appelle. Je ne me sens même pas orphelin: maintenant, je suis enfant de la rue, amante de la liberté. Je vais vivre. Je quitte la survie pour la vie, et foutre dieu, ça fait du bien! Je devrais quitter la France, ça m'éviterait d'avoir peur que l'on ne me retrouve... Je dois trouver un moyen de traverser une frontière... Londres... La belle Londres, on m'a dit que c'était beau, qu'il y avait un avenir, là-bas, peut-être...  
Liens
Oneida Abebi Badji   / ft. zoe saldana
Juno en est folle. Depuis qu'elle a croisé, un jour, Oneida dans la rue, elle rêve d'elle. Parfois, elle la suit. Elle a développé une passion presque malsaine pour la jolie métisse. Celle-ci n'avait jamais réellement remarqué Juno, avant le Wasteland... Mais depuis qu'elle l'a rencontré dans ce monde irréel, elle se sent attirée par cette femme... Mais elle hésite, elle doute. Sur divers points. Juno, quant à elle, ne se cache plus. Elle lui a dit. Elle lui montre. Elle a tant d'attention pour Oneida. Et elle souffre, parce qu'elle se demande de plus en plus si elle ne s'attache pas à une relation impossible, qui ne se développera jamais. Elle craint de se faire jeter. Et elle ne veut plus de son rôle d'orpheline.
Augustin Jared Thomas  / ft. alban blondiaux
La première fois que Juno a vu Augustin sur le ring, elle n'a pas été capable d'en détacher son regard, jusqu'à ce que le boxeur ait mis au tapis son adversaire. Et puis elle est revenue le voir se battre de nombreuses fois, en restant dans l'ombre, discrète, silencieuse. Ses poings qui cognaient, sa haine qui se dégageait, sa violence et son agressivité libératrices... Un jour, Juno lui a parlé, enfin. Il a très bien réagit, et ils ont discutés longtemps, et le lendemain idem, tout comme les semaines qui suivirent. Ils devinrent amis, relativement proches. Et puis... Twist s'aperçut de l'homosexualité refoulée d'Augustin. Elle s'est alors mis en tête de lui faire avouer, et accepter, qu'il est « différent ». Elle veut le rendre heureux.
Vallélian Stanislas Tolstokojev  / ft. johnny depp
Au début, ils étaient comme chien et chat. Leur rencontre se passa dans le Wasteland, alors qu'ils s'étaient tous deux perdus. L'un hurla sur l'autre (et vice-versa), le traitant de tous les noms parce qu'il ne connaissait pas le chemin. Ils vagabondèrent ce qui leur parut être des jours, avant de trouver un autre type qui leur indiqua le chemin. Durant cette errance, ils s'engueulèrent beaucoup, parlèrent parfois, rirent rarement. Une fois qu'ils eurent les indications, tout changea. Il n'y avait plus de cris, juste des rires et de gentilles vannes. Ils étaient alors devenus de vrais inséparables. Cette simple ballade aboutit à une relation d'amis très proche dans le Wasteland, sans pour autant qu'ils aient envie de se voir en dehors.


Dernière édition par Le Gourou le Ven 6 Déc - 18:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Love is all and love is everyone »

→ MESSAGES : 158


Passeport
→ DISPONIBILITÉ RP:
→ CITATION:

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: POSTES VACANTS▲ « les bérurier noir »   Lun 27 Aoû - 23:57

« Je travaille à la boutique, la boutique fantastique. Ici on revend les regrets pour une somme modique ▬ Pierre Lapointe»

© CISCOKID.
Nom Complet / Vaillant L'espérance
Âge / 23 ans
Date de Naissance / 02/11/1975
Lieu de Naissance / Paris, France
Localisation / Paris, France
Profession ou Études / Propriétaire d'une librairie.
Situation Financière / Classe Moyenne
Orientation Sexuelle / Bisexuel
Statut Social / Célibataire
Groupe / Bérurier Noir
Échappatoire / Artistique
Avatar / Cole Mohr

Précisions du Créateur / Personnage non-négociable excepté pour l'avatar. Bon niveau de rp requis.
Histoire
T'étais supposé naître en duo, deux par deux main dans la main. Mais voilà, il est mort. Tu cris, tu pleures, tu hurles, mais l'autre, il est mort. Il devait s'appeler Echo, et toi Lazar, mais au final, papa a voulu t'appeler Vaillant. Parce que t'es fort, parce que t'es vaillant comme un chevalier, et que t'as vécu la mort dés l'instant où tes yeux ont croisé la lumière du jour. Ton père, il possède une boutique. C'est une librairie, un lounge, un disquaire, un p'tit restaurant. Tu sais pas trop. Vous habitez à l'étage, toi, maman, papa, Léopold et Damien. Damien est plus vieux de deux ans. Léopold, plus jeune de trois ans. Vous êtes les trois mousquetaire, comme dit papa. Quand tu te lève enfin seul sur tes jambes, tu descends à la boutique, et tu te perds entre les rangés infinis de livre. Tu les observes, ne sachant lire les mots qui s'y trouvent, et tu écoutes papa, ou alors les junkies, les squatteurs des lieux, qui sont assez gentils pour te lire quelques lignes. Tu les observes les étoiles plus les yeux, et grandissant, tu vois un monde plein de liberté, un monde qui te donne des ailes, qui te donne envie de voir plus loin que tout, et d'être toi, sans te soucier des autres. Tu grandis avec des gens qu'on traire de rebuts et de sans abris, avec des gens qui n'ont certes pas des cheveux réglementaires et des habits sortant de la dernière boutique à la monde, mais tu grandis avec des gens justes et bons, des gens qui sont eux sans être un autre. Des gens comme toi, comme tu veux être.... mais voilà, ton père mort. Tu as 17 ans. À côté de toi, Léopold pleure, mais il veut pas. Tu lui dis qu'il peut, qu'il a pas de gêne, mais il crie, il crie, et il fuit. Et toi, tu as mal. Damien n'est même pas là. Tu as repris la boutique de ton père, finalement. Ta mère a bien essayé de s’en occuper, tout comme Damien, mais elle n’est pas faite pour eux. Elle ne les comprend pas, ne les écoute pas. Cette boutique, elle en fait qu’à sa tête, et elle choisit elle-même son proprio. Toi, elle t’a choisi. Tu connais l’emplacement de chaque livre, malgré le fait qu’il n’y est pas d’ordre, que les couloirs soient encombrés et que les étagères débordent. Tu connais chaque visage qui franche les portes, chaque silence et chaque sourire. Cette boutique, elle fait partie de toi depuis ton enfance. Chaque soir alors que certains dorment sur les canapés délavés, alors que d'autres se gèlent à l'extérieur, tu prends un livre, dans un coin sombre, et tu l'ouvres... et comme dans un rêve, tu t'envole pour Wasteland. La liberté des écrits, pour toi. Un monde qui te fait voir tout ce que tu peux faire. Et peu importe les lois, peu importe les règles, tu vis, et voilà. Qu'ils osent se mettre au travers de ton chemin, et ils verront de quoi tu es capable.
Liens
Max Gylles Molière.  / ft. Micky Ayoub
De vieux copains séparés par les aléas de la vie: Paris, c'est grand, mais quand on croise toujours la même personne partout où on va, on commence à s'interroger... Ils se sont connus au milieu d'une bagarre entre les collège de l'un et de l'autre. Leur premier contact? Un poing dans ta gueule et mon pied dans ton ventre. Ils sont devenues potos, bien sûr. Et puis, ils ont passés une grande partie de leur adolescence à expérimenter des tonnes de choses ensemble. Leur première relation homosexuelle, par exemple, c'était ensemble. Mais Max a quitté Paris et ils ne se sont pas revu pendant un moment... Jusqu'à ce qu'ils se croisent dans le Wasteland: Depuis, l'un vient souvent loger chez l'autre, et l'inverse est aussi vrai. Ça permet à Max de revoir Paris, à Vaillant de découvrir Londres, et aux deux de prendre leur pied dans un même lit, sans stress, sans gêne, et sans bagarre.
Mickey « Lafouine » Carre  / ft. Audrey tautou
Chaque matin, Vaillant ne peut s’empêcher de se rendre dans ce petit restaurant bidon qui se trouve en face de sa boutique. Le sourire de Mickey lui donne à son tour le sourire et il ne peut s’empêcher de lui proposer un rendez-vous à chaque fois, comme ça, pour le plaisir. Pourtant, elle ne l’intéresse pas vraiment. Parfois, la petite brune vient faire un tour à sa boutique et il reste quelques minutes avec elle, lui propose divers disques et livres. Elle sait ce qu’il fait dans le Wasteland, elle n’est pas assez stupide, mais quelque part, elle sait qu’il y a plus, derrière tout ça.
Agyness Lise Hirsch  / ft. Frances Cobain
Tout devait être, à la base, un « contrat ». Agyness, lorsque Mickey l'a quittée, a voulu la récupérer, par tous les moyens. Elle s'est rendue en face de son restaurant, et elle a rencontré Vaillant. Elle l'avait vu parler avec sa dulcinée, et elle l'agressa presque en lui demandant de tout faire pour que Mickey lui revienne, pour qu'elle arrête de faire la gueule, pour qu'il fasse un miracle. Il accepta, peut-être pour le regard un peu fou de la jeune fille au cheveux roses, ou bien pour son appétissant corps. Au bout d'un moment, Agyness oublia l'idée de récupérer la brune, mais ils gardèrent contact, Vaillant et elle. En effet, ils devinrent amis, couchèrent ensemble, se mirent à errer ensemble dans le Wasteland... Aujourd'hui, ils sont amis, partenaires de lit, et tentent à tout prix de ne pas aller plus loin.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: POSTES VACANTS▲ « les bérurier noir »   

Revenir en haut Aller en bas
 

POSTES VACANTS▲ « les bérurier noir »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE
» Toupie petit caniche noir, 11 ans - ADOPTE par sa FA
» 74 - PELUCHE caniche moyen noir 9 ans
» Lequel? Racing Club Haitien ou l'Aigle Noir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teenage Wasteland :: « Hello, Won't You Tell Me Your Name ? » :: Love Will Tear Us Apart :: Postes Vacants-