Forum en cours de réouverture, suite à un hiatus.

Partagez | 
 

 (m) → au choix « i wanna win, just once »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
« I Am an Antichrist »

Paris

→ ÂGE : vingt-deux.
→ PROFESSION : artiste de cirque errant.
→ CRÉDITS : .reed
→ MESSAGES : 113


Passeport
→ DISPONIBILITÉ RP: libre
→ CITATION:

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (m) → au choix « i wanna win, just once »   Sam 29 Déc - 7:20

« La vie est rasoir et inutile. Au départ, on est plein de rêves extraordinaires et puis on se retrouve assis dessus. - I. Welsh. »

   © HUNTER D.
Nom Complet / Ousmane Essoh Kone-Quid. (négociable sauf le « Kone »)
   Âge / Vingt ans.
   Date de Naissance / Au choix.
   Lieu de Naissance / Yamoussoukro, Côte d'Ivoire.
   Localisation / Paris, France.
   Profession ou Études / Mannequin depuis peu.
   Situation Financière / Aisé.
   Orientation Sexuelle / Remise en doute.
   Statut Social / Gigolo de son manager.
   Groupe / Au choix (je le vois bien dans les jefferson, les pink floyd ou encore les sex pistols... voire même le who).
    Échappatoire / Au choix (vicieux? mysthique? suicidaire? comme vous voulez).
   Avatar / Au choix (voir dans les précisions).

   
Précisions du Créateur / Bonjour, toi qui lis ce pv    Bienvenue sur Teenage Wasteland! Pour ce pv, je suis assez libre parce que tout est à construire entre nous. L'avatar est libre parce que je ne veux pas imposer un des mannequins méconnus sur lesquels j'ai flashé. Je te les propose ici néanmoins, parce qu'il est important que tu prennes une célébrité black, histoire de garder un minimum de cohérence. Je te cite des noms, et si tu flashes comme moi, prends! Sinon, tu peux prendre qui tu veux, tant qu'il correspond à peu près au niveau de l'âge, qu'il est beau mec, et qu'il est black. Voici donc quelques noms: Ysham Jackson, Adonis Bosso (j'l'aime lui :D), Henry Watkins, ou encore Harry Uzoka. Après, s'ils ne vous plaisent pas, n'hésitez pas à changer. Aucun problème :D De plus, je vous conseillerai de jeter un coup d'oeil à ma fiche, surtout aux deux premiers « volets » de l'histoire. C'est pas bien long, mais ça vous permettra de comprendre un peu mieux ce qu'il s'est passé. Enfin, l'histoire est super libre. C'est plus une proposition qu'autre chose, ce qu'il faut respecter, c'est le passage de l'émigration clandestine   . Merci d'avoir lu!
Histoire
Afrique. Tu hais ce continent, il est tout ce que tu enterres depuis si longtemps. Il est ton point faible. Car tu lui as tout sacrifié, pour ne récolter que mort et déceptions en échange. Gamin, t'aimais déjà pas l'endroit. Le cadre. La ville. Toute cette tristesse, partout, ça t'insupportais. Toi, ce que tu voulais, c'était des rires, de la joie, ou au moins des sourires. Et puis, Scar, ton grand frère, il t'a promis tout ça, un beau jour. T'avais onze ans, mais tu l'as cru. Parce que c'était ta seule chance, après tout, de vivre un jour heureux. Il t'a emmené avec lui, vous avez traversé tout le continent, jusqu'aux côtes marocaines, et puis, vous êtes monté dans un bateau de pêche, entassés dans la cale. Tu voyais le sourire immense de ton frère, et toi, tu l'imitais. Parce que tu y croyais. Mais ce que tu ne savais pas, c'est que les rêveurs clandestins sont mal reçus dans ces idylliques contrées européennes. L'eau, les cris, la peur. Tu t'en souviens comme si c'était hier. Tu as perdu ton frère, ton ancre, ta seule famille, ta dernière attache. Tu n'avais plus d'atouts dans ta manche, et tu as dérivé jusqu'aux côtes françaises. Onze ans. Pas un sous. Une faim de loup. T'as dû te débrouiller. Petit voleur, petit voyou, tu as vogué de maisons de redressement en prisons pour mineurs, de famille d'accueil en orphelinats. Autant dire que ça n'était pas l'éclate. Et puis, la majorité. Une adolescence complète dans l'illégalité, ça ne s'oublie pas comme ça. T'as continué. Et tu t'es heurté à plus fort que toi. Après t'être fait bien tabassé, laissé pour mort sur le bord d'une route de campagne, t'as fuis le sud de la France. Paris. Scar répétait toujours le nom de cette ville. Paris. Tu t'es encore heurté à plus fort que toi: des désillusions, en masse. Mais, à dix-neuf ans, il y a un an, tu as rencontré Quid. D'où ton second nom. Il t'a pris sous son aile. T'es pas stupide. Tu sais parfaitement pourquoi un manager de mannequinat, élite de la bourgeoisie parisienne, t'as tant aidé. Il t'a donné un job, un foyer, de quoi manger en permanence, et à volonté... En échange de privilèges au lit. Tu couches avec lui, autant qu'il le souhaite, parce que tu n'en as plus grand chose à faire. Ton rêve, la joie, le bonheur, le sourire sur les gens, il s'est estompé. Mais t'en garde un résumé en arrière-plan, loin dans ton esprit, et aussi souvent que tu peux, tu souris, tu fais rire, tu distrais. T'aurais aimé être un clown. Ou un aigle. Le mannequinat, l'avantage, c'est que tu as accès à tout. De la drogue à n'en plus finir, des vêtements plus chers qu'une voiture, des femmes, des hommes corrompus, qui s'achètent. Tu étais à la rue, et maintenant, tu as tellement de fric que tu ne sais plus quoi en faire. Et le bonheur n'est toujours pas là.
Liens
Scar A. Kone-Bregovic / Frères, ou demi-frères, personne n'a jamais vraiment su, puisque la mère était aussi volage que le père. Ils s'aimaient, avant d'être séparés par la vie. Ils étaient fous l'un de l'autre, et dans toute leur famille nombreuse, ils étaient les seuls à vouloir fuir. Quand ils y ont cru, quand ils ont pris le chemin de la liberté, clandestinement, entassés sur ce bateau de pêche, ils avaient les mains liées, serrées, indivisibles. Et puis il y a eu les gardes-côtes, et les cris, et la peur. Il y a eu l'eau glacée, la séparation. Ils se sont perdus de vue dans la tempête humaine. Chacun a cru que l'autre était mort, et a bâti sa vie en faisant le deuil de sa dernière famille... Et si Scar a su s'en remettre assez vite, bien qu'il ai toujours ce remord d'avoir entrainé son petit frère dans la mort, Ousmane a toujours vu la disparition de Scar comme un abandon. Parce qu'il avait foi en lui. Parce qu'il lui avait offert sa vie, son coeur, son amour, et que son grand frère n'avait même pas été capable d'honorer sa promesse. Inconsciemment, il lui en a toujours voulu.

_________________
Ce soir j'veux juste hurler. Hurler ma peur d'abandon.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« I Am an Antichrist »

Paris

→ ÂGE : vingt-deux.
→ PROFESSION : artiste de cirque errant.
→ CRÉDITS : .reed
→ MESSAGES : 113


Passeport
→ DISPONIBILITÉ RP: libre
→ CITATION:

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (m) → au choix « i wanna win, just once »   Mar 4 Fév - 17:39

Scénario réservé à la meilleure de toutes, sorry les amours!

_________________
Ce soir j'veux juste hurler. Hurler ma peur d'abandon.
Revenir en haut Aller en bas
 

(m) → au choix « i wanna win, just once »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Le choix des semis-elfes
» Que faire avec le choix 2012?
» Questions de débutant (choix big-boss)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teenage Wasteland :: « Hello, Won't You Tell Me Your Name ? » :: Love Will Tear Us Apart :: Scénarii-